23 novembre 2005

Poème minute....

chapitre 143Poème minute....Ames errantesDe mes attentesPerce le voileDe rude toile....Cadavres exquisLa mort souritDes mots écritsSilence et cris...Miroir sans tainSourire éteintSe tend la mainRegard de rien...Les limbes douxSerein courrouxOubli de l'ireNul heurt à lire...
Posté par Chris_ à 10:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

21 novembre 2005

A mes souhaits…

A mes souhaits… Si les pensées essaimentAutant que des secretsLaissons les s’envolerVers les temples dédiés… Habillons chaque boucheD’un sourire rêvéGlané sur quelques souchesDe songes enlacés… Que d’un regard sans tainJaillisse un lendemainEt que de nos deux mainsNaissent détours sans fin… Que le terme ne soitPlus que trace de soiEt que s’ouvre déjàLes allées au-delà… Cueillons les feuilles lassesDes trottoirs qui trépassentEt offrons un peut-êtreAux yeux des fleurs de « être »… Récoltons le sereinIl naît de droit... [Lire la suite]
Posté par Chris_ à 06:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
16 novembre 2005

Esquif...

… Alors quand la mer gronde, et que la pluie dissimule l’horizon, le marin esseulé doit seul faire face au vent. La houle est amère et les embruns acides, mais il est né survivant et guide, seul le fanal sur les récifs peut le mener Lui… Il cible la pale lueur de nuit et décide d’en faire le sens de sa vie, sa route en somme… Survivre à la pénombre et aux vents pour qu’au prochain jour né, le soleil soit sa gloire, et la lune son passé… Il manœuvre face aux vagues, sans crainte, sur de son objectif ! Il n’a nulle peur,... [Lire la suite]
Posté par Chris_ à 22:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 novembre 2005

Breath…

Breath… …Alors dans un sourireElle se prit au pireEt pour ne pas mourirIl lui souffla « Respire… Ressens ce qui te blesseTout au bout de ta laisseAccorde une caresseAu fond de ta détresse… Puis laisse son envolAu soupir qui décolleDans une course folleEnfin quitte le sol… L’air nouveau exhaléLe souffle éthéréTu sauras inspirerLes parfums décalés… Approche et couche toiSuis le bout de mes doigtsVoila… tu es à moi… Je te sens bel abysseTu es ma frêle esquisse…"Tous ceux qui respire le bonheur doivent un jour ou... [Lire la suite]
Posté par Chris_ à 22:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
11 novembre 2005

Rai ténu…

Rai ténu… O Hécate tu meursC’est fini il est l’heureLa lune a paliDevant l’aube a failli.C’est au premier rayonQue l’astre d’horizonA chassé la pénombreEt donné vie aux ombres.Ô elle a mal c’est vraiMais pas par fatuitéDe ne se voir brillerQue de lumière néeDe son halo doré…Elle aimait tant le noirQu’elle le goûtait sans fardEt amenait à elleLes âmes les plus bellesMais la nuit est finie…Et Hécate a périLes Parques l’ont saisieL’écheveau ont détruitNul fil ne relit plusLa lune au rai ténu…Décembre 2004
Posté par Chris_ à 05:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 octobre 2005

Stries denses…

Stries denses… Rattrapé par les cris des nombreux puits sans fondLe démon tourne et rage plus que de raison.Les oreilles aux aguets des esprits des tréfondsElle cherche à se terrer pour garder la raison… C’est une mélopée tremblante et affaméeDe l’écoute de qui saura l’interpréterElle s’insinue mortelle et amalgaméeAux résonances sourdes en tympans tourmentés… La bête a beau cacher ses conduits auditifsLe chant strident s’infiltre, acouphène rétifEt lorsque pantelant et vaincu l’animalFerme les yeux trahi, terrassé par le mal... [Lire la suite]
Posté par Chris_ à 20:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 octobre 2005

Adoubé…

Adoubé… Elle hantait si tard les couloirs du châteauQue chaque nuit les murs en renvoyaient l’échoLa Dame blanche enluminait de ses anneauxDes donjons la noirceur et des douves les eaux… Un triste gentilhomme qui aimait les motsUn soir de pleine lune lui confia ses mauxEt la belle éthérée auréolée d’haloSécha les larmes douces et en tarit le flot… Pour la remercier, à chaque mois nouveauIl attendit le noir près des fonds baptismauxEt le  rayon sélène perçant les vitrauxIl s’agenouilla louant sa Dame d’ô… Décembre 2004
Posté par Chris_ à 23:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
23 octobre 2005

NocturneS…

NocturneS… Lorsque le doute est las de chercher la réponseDans les tréfonds maudits plantés de basses roncesLorsque les déchirures vives sont bleuiesPar la pénombre aride et froide de la nuit Elle fuit… Lorsque les sentiments ne sont plus qu’écorchuresPantelantes, fanées sur les mornes ramuresLorsque l’étreinte agrippe les affres de l’ennuiEt que rien ne bat plus autrement que sans bruit Elle fuit… Lorsque son cœur explose de rires complicesDévorant d’un regard avide mes délicesLorsque ses lèvres cachent un sourire... [Lire la suite]
Posté par Chris_ à 22:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 octobre 2005

Fil…

Fil… La lumière était belle et la pénombre douceAlors qu’Elle autorisait l’anneau à son pouceEtonnée et émue de son sourire pleinElle lui avait abandonné enfin Sa main… Enserrée dans l’écrin de ses doigts désireuxElle ne l’avait jamais senti si heureuxTotalement enchaîné à ses désirs pieuxDouleurs en ses genoux caressent ses cheveux… Drapé de Son aura, il a rejoint la nuitLe visage éclairé des flambeaux éblouisEt dans l’empressement des bonheurs aboutisIl laissa s’avérer Son plus simple interdit… Puni de son silence, à... [Lire la suite]
Posté par Chris_ à 21:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
19 octobre 2005

Pleins et déliés…

Pleins et déliés… Donner… Pourquoi ? Comment ? Quand le récipiendaireNe vous demande rien que de goûter à l’airEt aux dons du présent, de puiser dans l’instantCe qui relie deux arbres et les maintient vivants… Se sentir libéré de tout engagementPour pouvoir égarer la reine des tourmentsCes feuilles enchaînées du passé au présentEt plonger ses racines droit vers l’océan…. décembre 2004 « Pourquoi donc avons-nous des pieds et non des racines, si nous sommes fixés comme de misérables plantes à un point que nous ne pouvons... [Lire la suite]
Posté par Chris_ à 23:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]