07 janvier 2006

Sous les pavés… la rage.

Uploaded on January 7, 2006 by *Chris

Sous les pavés… la rage.

Ta longue chevelure de boucles rebelles
Couleurs mêlées de noisette, blond et miel
Semblait te protéger de toutes les blessures
Tant elle était épaisse et tant tu étais pure.

Lorsque tu te mouvais, derrière tu laissais
Des effluves d’orange, un bonheur parfumé
Et comme au ralenti, je me souviens encore
Quand elle disparaissait, voir ton sourire éclore.

Dans les rues pavées de notre vieux Bordeaux
La rue de Mérignac et son fameux restau
C’était là que les mois fastes où tu pouvais
Dépenser un peu plus pour un dîner au Chai,

Nous nous retrouvions, à quatre, à six, à douze
Les rires des amis, des amants, des épouses
La chaleur des fourneaux et les frites aux Guérande
Couleur St Emilion et saveur de la viande.

Le passé qui refait surface à mon esprit
Quand je dis « Ludivine » est odeurs et douceurs
Celui qui te revient est celui qui t’a pris
Ta jeunesse avant l’heure dans un champ de douleurs.

Je sais bien que les mots ne changent rien à ça ;
Je voulais que tu saches que je pense à toi…

Posté par Chris_ à 09:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Sous les pavés… la rage.

    Le souvenir justifie l'avenir.

    Posté par xioix, 07 janvier 2006 à 12:12 | | Répondre
  • souvenir

    Je découvre,avec surprise, ce beau cadeau qui m'ai fait...il tombe à point puisque demain ne sera plus pareil, puisque demain, devant moi, le passé vient me parler. Tes lignes m'ont chamboulées et me soutiennent, merci...tendresse

    Posté par Mel, 07 janvier 2006 à 17:49 | | Répondre
Nouveau commentaire