26 août 2005

Fuir le « Paradis »...

mayotte_a_ut_2005_219

Fuir le « Paradis »…

Les pieds nus dans le sable j’ai parcouru le lac
Traquant par mes images l’inspiration en vrac
J’ai contemplé les aubes grises et maritimes
Mais je n’ai pas trouvé muse la plus infime.

Je me suis baignée dans la foule des rieurs
Seule avec mon carnet et mon fort intérieur
J’ai écrit des courriers pour en faire des cadeaux
Mais je n’ai pas offert une seule once de beau.

J’ai marché sous la pluie, de jour comme de nuit
Et chassé les nuages pour voir tout ce qui luit
J’ai soufflé sur la brume pour trouver le soleil
Mais je n’ai pas fait naître lumière des merveilles.

J’ai dîné tous les soirs seule sous les néons
Assourdie de musique et de mauvais sons
Mes enfants batifolaient avec leurs amis
Mais je n’ai pas cherché à fuir mélancolie.

J’ai eu ces matins calmes mais froids et humides
Où aucun de mes mots ne comblait tout ce vide
Encore deux jours en ce « Paradis » d’apparat
Je n’ai plus qu’une envie, rentrer enfin chez moi.

Et pour y trouver quoi… ?
Rien d’autre qu’ici bas…


Mayotte- Jeudi 25 Août 2005


Texte et photo©L.C.

Posté par Chris_ à 22:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur Fuir le « Paradis »...

    Seule

    ...vous avez écrit un poème pour en faire un cadeau. Sachez que là, bien loin de votre paradis, cette missive, le plus beaux des cadeaux, est venue éclairer une journée d'automne, quasi, une journée triste et pluvieuse. Le Doubs, le froid Doubs, est devenu Doux...dans notre âme, une douceur...Merci...Du fond du coeur...

    Posté par CC, 26 août 2005 à 23:09 | | Répondre
  • Et mon croque..

    ..monsieur de mardi, alors? C'était pas un beau cadeau, ça? Baisers tendres.

    Posté par Fil, 27 août 2005 à 12:18 | | Répondre
  • ok

    j'ai pris un énorme plaisir a parcorrir ce blog BRAVO

    Posté par guitou, 27 août 2005 à 17:09 | | Répondre
  • La désillusion fait naître comme ca des petites larmes qui coulent à l'intérieur, c'est une blessure douce presque tendre comme vos mots du jour.
    Grand projectile, chris.

    Posté par zacki, 27 août 2005 à 19:31 | | Répondre
  • Parfois, se laisser bercer par la mélancolie permet de retrouver et d'embrasser la lumiere

    Posté par sourire, 28 août 2005 à 03:45 | | Répondre
  • jolie

    c'est ça...jolie! Merci pour l'invitation!

    Posté par lupan, 28 août 2005 à 23:42 | | Répondre
Nouveau commentaire